Crech'endo


Mais quelle histoire. Mais quelle histoire !

 

Depuis des années et des années les fédérations départementales de la Libre Pensée déposent des recours devant les tribunaux administratifs afin de faire respecter la loi de 1905.

En 2009 par exemple, une requête est déposée devant le tribunal administratif de Limoges afin que soit jugé illégal le financement des ostensions limousines par des institutions de la République (Conseil Régional, Conseil Général, Mairies) . En 2012, le Conseil d’État réaffirme que le financement des cultes par des instances publiques est contraire à l'article 2 de la loi de 1905. Plus de 81 000,00 € d'argent public seront remboursés.

 

En 2012, une subvention de 450 000,00 € de la ville de Lyon pour le diocèse d'Annaba en Algérie est annulée suite à un recours déposé en 2010. Je me garderais bien d'énumérer les rappels et les actions de la Libre Pensée qui ont pour but le respect de la loi et plus particulièrement celle de 1905 dite loi de séparation des Églises et de l’État.

 

Avez vous entendu les médias pour les cas cités ci-dessus ? que nenni !

 

Pourquoi la petite musique médiatique s'emballe pour ce phénomène que sont les crèches ?

 

La décision du tribunal administratif de Nantes enjoignant au Conseil Général de Vendée de retirer la crèche du hall d'entrée a rendu littéralement fous les partisans de la reconquête de l'espace politique par la religion catholique. Tout ceci n'est que la suite des manifestations contre le mariage pour tous. Nous avons pu constater les grands messages d'amour et de tolérance de certains mouvements extrémistes et traditionalistes.

Et bien entendu, un curé n'est pas un citoyen ordinaire. Les CRS lui doivent le respect.

Alors que la Libre Pensée demande tout simplement le respect et l'application d'une loi de la République, le président de la Fédération Départementale de Vendée reçoit des lettres de menaces. Son sommeil est troublé par des appels téléphoniques. Au bout du fil de bonnes âmes qui disent prier pour lui. La vitrine de la librairie de la Libre Pensée, à Paris, a été attaquée et cassée.

 

La question légitime que l'on peut se poser est la suivante: " Qui trouble l'ordre public ? "

 

Les premiers responsables sont les élus, de droite comme de gauche, qui instrumentalisent les religions à des fins électoralistes. A ce petit jeu, nous pouvons craindre le pire.

 

Le plus surprenant est d'entendre sur les ondes de RMC, l'ancien Président du Conseil Général de Vendée, Philippe DE VILLIERS (1) s'exclamer qu'il ne respecterait pas la loi. Il n'est pas le seul à prendre cette position. Les élus qui ne respecteraient pas les lois existantes et votées par l'assemblée. Un comble. 

Tel Monsieur MENARD à Béziers (34) ou Monsieur BUGIS à Castres (81) qui n'hésite pas à parler au nom des non croyants, considérant que la crèche est "un repère culturel et traditionnel". Le maire castrais s'approprie la liberté de conscience de ses administrés.

L'article 28 de la loi de 1905 est pourtant clair: 

Il est interdit, à l'avenir, d'élever ou d'apposer aucun signe ou emblème religieux sur les monuments publics ou en quelque emplacement public que ce soit, à l'exception des édifices servant au culte, des terrains de sépulture dans les cimetières, des monuments funéraires, ainsi que des musées ou expositions.

La pirouette, afin de flatter certaines sensibilités identitaires serait donc de transformer la fête de la nativité, événement cultuel, en un événement culturel. Ce tour de passe-passe se pratique déjà largement par les élus de la République qui financent des associations cultuelles (pratique totalement illégale conformément à l'article 2 de la loi de 1905) sous couvert d'animations culturelles.

Afin d'embrouiller encore plus le mouton égaré chez le coiffeur, les catholiques (2) n'hésitent pas à proférer des âneries sur une chaîne du service public, faisant l'amalgame entre une entreprise privée qu'est un commerce et la sphère publique que sont les administrations tel un Conseil Général, une mairie etc ...

Bien entendu, afin d'étayer cette mauvaise foi catholique, les médias en appel aux sondages afin de faire apparaître le désaccord des français face à la Libre Pensée. Nous savons tous ce que valent les sondages.

Que les médias sondent nos concitoyens concernant la peine de mort. Nous imaginons quelle sera la réponse. Faire ressortir le pire de l'humain est toujours plus facile que d'en obtenir le meilleur et diviser l'Humanité est l’œuvre des religions depuis des siècles et des siècles.

 

Cette campagne "pas très" catholique ne se limite pas à la France.

 

Les instances de l'Union Européenne profitent également de la fête de la nativité avec pour décorum le sacré cœur de Jésus, symbole de la chouannerie, guerre civile entre républicains et monarchistes lors de la révolution française. Parmi les invités, Alain ESCADA, Président de CIVITAS qui prenait la parole pour rappeler que " l'Enfant-Jésus au centre de la crèche est appelé à régner sur les Nations et que tout pouvoir vient de Dieu ". Cette association extrémiste catholique a pour but la restauration de la royauté sociale du Christ.

 

Le deuxième intervenant était Mgr Bernard FELLAY, supérieur général de la FSSPX. Devant les personnes présentes il a rappelé " qu'il était normal que les dirigeants de l'Europe rendent hommage à Dieu qui vient au milieu des hommes pour les sauver, Lui qui est le Roi des Rois ". Pour ensuite citer cette phrase du cardinal Pie: " Si le moment n'est pas venu pour Jésus-Christ de régner, alors le moment n'est pas venu pour les gouvernements de durer " . A l'issue de cette cérémonie officielle, ce mitré traditionaliste appelait les catholiques à manifestation devant le siège de la Libre Pensée. Voir la vidéo ICI

Avez vous entendu un député européen protester ?

 

L'action de la COMECE (3), lobby du Vatican est particulièrement efficace au sein de l'Union Européenne.

Cette Union Européenne qui détruit les nations par la mise en place de grandes régions. Le principe du "diviser pour mieux régner". Cette Union Européenne n'a rien de démocratique, n'a rien de laïque. D'ailleurs la COMECE, organisation de l'église de Rome "guide" le législateur concernant diverses lois telles la bio-éthique, l'euthanasie, la fin de vie, etc...

 

Alors que les crèches catholiques se multiplient comme des petits pains d'année en année, le Lauragais n'y échappe pas. A Nailloux (31) une crèche trônait de façon très prosélyte depuis trois années de suite sur le chemin des collégiens. De façon tout à fait légale d'ailleurs et les Libres Penseurs du Lauragais ont respecté la loi de 1905, ne faisant pas l'amalgame entre espace public et sphère publique.

Sur un point de vue culturel, nous sommes bien obligé de constater que le coté artistique manquait de créativité. Pour cette année 2014,  la scène de la nativité n'est pas apparue. Par cette période de froid annoncé, cette famille SDF venue de Nazareth appréciera certainement le confort et la chaleur de l'église qui lui était habituellement réservée. Nous ne pouvons que remercier le curé de Nailloux pour sa grande charité chrétienne.

La bêtise médiatique n'a pas de limite.

Comme toujours, les médias ne font pas dans la modération.

Nous avons pu entendre que la Libre Pensée voulait la disparition des églises, la suppression des croix en granit implantés sur les carrefours routiers ou que les cloches cessent de sonner, etc, etc .....

Ces fous du micro et de la caméra devraient savoir qu'une loi est très rarement rétroactive et que les églises, et autres symboles religieux édifiés avant le 09 décembre 1905 sont légaux.

En parallèle, ces vautours médiatiques attendent le scoop, la moindre goutte de sang, et voudraient transformer le moindre fait divers, le moindre drame causé par la folie d'un individu, en une attaque djihadiste. L'enfant Jésus contre le terrible égorgeur. Bien entendu, Monsieur VALLS-CLEMENCEAU promet une augmentation de moyens afin de protéger le bon peuple de l'invasion des sarrasins.

Quelle démagogie ! Ces comportements simplistes donnent la nausée et ne font qu'attiser les haines.

Et la haine ne manque pas. Nous pouvons lire des commentaires absurdes et violents sur le web, comme celui-ci: " Les Libres Penseurs sont des vieillards séniles qui prônent l'impunité des délinquants dans les banlieues ". A lire ceci, on ne peut qu'encourager les laïcs à se mobiliser afin de combattre le fascisme et les nostalgiques de Vichy.

les croisés de la crèche.

Selon Jean-Pierre DENIS, directeur de la rédaction de La Vie (4), " la Libre Pensée serait obligée de constater que les religions ne font aucun mal. Une sorte de croisade menée par des laïcards les plus obtus, les plus réactionnaire, les plus ringards. " . Monsieur DENIS est amnésique semble t'il !

 

- Oublié les templiers et les croisades pour libérer la soit disant terre sainte.

- Oublié l'inquisition.

- Oublié les cathares.

- Oublié la guerre de cent ans.

- Oublié la nuit de la Saint Barthélémy.

- Oublié la torture et le bûcher pour les mécréants.

- Oublié le chevalier DE LA BARRE et autre Giulio Césaré VANINI.

- Oublié le soutien au Général FRANCO.

- Oublié le soutien à MUSSOLINI.

- Oublié le soutien aux généraux argentins.

- Oubliés les prêtres pédophiles.

- Oubliés les enfants volés par des bonnes sœurs dans les maternités en Argentine et en Espagne.

- Oubliés les corps de 800 enfants retrouvés dans la fosse septique d'un couvent en Irlande.

- Oubliés les fous de la Torah qui rêvent du grand Israël et colonisent les terres des palestiniens.

- Oubliés les conflits actuels au Moyen Orient. Des guerres entres sunnites et chiites.

 

Mis à part cela, les religions ne font aucun mal !

De l'amour, rien que de l'amour.

la loi de 1905 est une loi de compromis et de concorde.

Opposer et servir les religions comme le font les Médias et les Politiques, aussi médiocres soient-ils, finira par un bain de sang. La loi de 1905 nous a préservé de cela depuis plus de 110 ans. C'est une loi de concorde, pour une République qui reconnaît aux citoyens la liberté de conscience, la liberté de culte, la liberté de croyance et de non croyance. Tous ceux qui désirent l'abolition de cette loi sont de dangereux irresponsables. Petit à petit, discrètement, pour le bon plaisir du Vatican, le législateur détricote la loi de 1905 par le vote de lois anti-laïques telles les lois Debré en 1959 et Carles en 2008.

L'église catholique est en pleine contre-révolution et rêve au retour du " Travail, Famille, Patrie ".

En période de chômage, les femmes seraient certainement mieux derrière leurs fourneaux.

Une femme à la maison = un emploi libéré pour un homme.

Et faîtes des gosses non de Dieu ! l’Église les bénira.

Les partis politiques à la dérive.

Notre République, soit disant Une, Indivisible et laïque, est dans un piteux état.

Les chefs de l'UMP évaluent leur force politique en mesurant la superficie de leurs bureaux et le GPS du Parti Socialiste est déréglé. Les dirigeants du PS ont perdu JAURES en route pour s'incliner devant CLEMENCEAU. Aucun projet politique pour une société meilleure, égalitaire et fraternelle. Tout le monde rame de manière désordonnée afin de gagner un petit bout de pouvoir (le graal), et pour les pauvres, de plus en plus nombreux, et bien qu'ils prient ! Cela leurs évitera de penser qu'ils ont faim.

Le retour de la charité chrétienne contre la solidarité humaine. Une petite pièce à l'affamé afin de se donner bonne conscience et gagner le paradis. Les Politiques soutenant la folie du capitalisme vainqueur   (et maintenant mondialisé) qui appauvrit de plus en plus les peuples et les religions gérant la misère par l'application de la doctrine sociale de l'église. Le retour au 18 ème siècle en somme, avant la révolution de 1789. Quel progrès !

Vous comprendrez donc que la naissance du Christ, c'est l'espoir. Reste à savoir pour qui ?

L'accusée absente.

Une heure de débat concernant la Libre Pensée. Les inquisiteurs parlent en son nom. L'article 28 de la loi de 1905 est bien confirmé, mais un peu de courtoisie de la part des mécréants que nous sommes serait la bienvenue. En clair: " laissez les élus de la République bafouer la loi ! "

Télécharger
Lettre ouverte au CSA
Lettre ouverte au CSA.pdf
Document Adobe Acrobat 850.2 KB

henri pena ruiz, la sagesse du philosophe.

Comme disait Victor HUGO: " L’Église chez elle, l’État chez lui ".

Il en va de la paix civile.

 

P. J


Parce que les religions sont source de discordes et de violences, MESDAMES ET MESSIEURS LES ÉLUS,

RESPECTEZ LA SÉPARATION DES ÉGLISES ET DE L’ÉTAT.

La République est laïque.


(1) Philippe DE VILLIERS en est encore à Charles MARTEL. Il a oublié la révolution de 1789.

(2) Michel COOL est chroniqueur au " Jour du seigneur " sur France 2.

(3) http://www.comece.org/site/fr/quisommesnous/histoiredelacomece

(4) http://www.lavie.fr/religion/catholicisme/les-croises-de-la-creche-09-12-2014-58568_16.php

Article paru dans le Canard Enchaîné n° 4911 du mercredi 10 décembre 2014     (cliquer sur l'image pour l'agrandir)
Article paru dans le Canard Enchaîné n° 4911 du mercredi 10 décembre 2014 (cliquer sur l'image pour l'agrandir)